FORMATION « GESTION DU PATIENT VERTIGINEUX EN MÉDECINE GÉNÉRALE » 2017-07-05T10:08:01+00:00

FORMATION « GESTION DU PATIENT VERTIGINEUX EN MÉDECINE GÉNÉRALE »

En quoi les médecins généralistes sont-ils concernés par le sujet ?

Chaque médecin généraliste reçoit quotidiennement en consultation un patient qui se plaint de troubles de l’équilibration, dont la principale manifestation est la sensation de vertige. Symptôme à la fois fréquent et angoissant, parfois invalidant, le vertige répond à de multiples origines, des plus bénignes aux plus préoccupantes.

Le médecin généraliste se trouve donc au cœur de la réflexion diagnostique, thérapeutique et de la prise en charge de ces patients dits « vertigineux » mais redoute bien souvent ce motif de consultation.

Les objectifs de formation généraux
  1. Connaître l’interrogatoire et l’examen clinique permettant de classer le vertige
  2. Identifier les vertiges mettant en jeu le pronostic vital et organiser leur prise en charge rapide
  3. Reconnaître les autres vertiges lorsqu’ils sont facilement identifiables
  4. Diriger vers le spécialiste à bon escient.
Les objectifs pédagogiques

Première demi-journée 

  1. Connaître l’interrogatoire et l’examen clinique permettant de classer le vertige :
    • Définir les caractéristiques du vertige
    • Rechercher les signes vestibulaires et leur signification
    • Rappeler l’examen ORL complet (otoscopie, audition)
    • Rappeler l’examen neurologique à la recherche d’un syndrome cérébelleux
    • Penser à l’examen général
  1. Identifier les vertiges mettant en jeu le pronostic vital et organiser leur prise en charge rapide :
    • Reconnaître les signes pouvant faire évoquer un vertige d’origine centrale
    • Orienter la prise en charge.

Seconde demi-journée

  1. Reconnaître les autres vertiges lorsqu’ils sont facilement identifiables :
  • Reconnaître les signes évoquant un vertige paroxystique bénin :
    • Reproduire la manoeuvre diagnostique et une manœuvre libératoire.
    • Connaître l’orientation pour la prise en charge
  • Reconnaître les signes orientant vers une névrite vestibulaire ou une maladie de Ménière
  1. Diriger vers le spécialiste à bon escient
  • Reconnaître les signes évoquant les autres vertiges: Les vertiges traumatiques, les vertiges d’origine infectieuse, la SEP
  • Les examens complémentaires