FORMATION APPROFONDISSEMENT DES CONNAISSANCES ET DE L’IMPLICATION DES MEDECINS DANS LA COORDINATION DES SOINS DE LA PERSONNE AGEE EN EHPAD 2017-07-05T10:08:26+00:00

FORMATION APPROFONDISSEMENT DES CONNAISSANCES ET DE L’IMPLICATION DES MEDECINS DANS LA COORDINATION DES SOINS DE LA PERSONNE AGEE EN EHPAD

En quoi les médecins généralistes sont-ils concernés par le sujet ?

Les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) doivent comporter dans l’équipe de prise en charge des patients un médecin coordonnateur.

Le décret 2005-560 définit ses missions et fonctions[1] ; il est complété par le décret 2007- 547 qui fixe son temps de travail minimum en fonction du nombre de places dont dispose l’EHPAD[2] et lui assigne une douzième mission[3].

Le médecin coordonnateur est actuellement dans la majorité des cas un médecin généraliste libéral intervenant soit dans une structure à caractère public soit dans une structure à caractère privé.

[1] Article D312-155-3 du Code de l’Action Sociale et des Familles (CASF), créé par le décret 2005-560 du 27 mai 2005

[2] Article D312-156-5 du CASF

[3] Article D312-158-12 du CASF

Les objectifs généraux et intermédiaires

L’action de formation « Approfondissement des connaissances et de l’implication des médecins dans la coordination des soins de la personne âgée en EHPAD» doit permettre au médecin formé de pouvoir :

  1. Identifier les différents niveaux de la coordination
    • Niveau de proximité, centré sur une personne
    • Niveau collectif à l’intérieur de l’EHPAD
    • Niveau de la coordination inter institutionnelle
  1. Mobiliser à chaque niveau les compétences requises pour
    • Evaluer l’adéquation de l’EHPAD aux besoins de la personne âgée
    • Elaborer le projet de soins individualisé du résident
    • Inscrire ce projet dans le projet d’accompagnement personnalisé
    • Coordonner les interventions de l’équipe soignante
    • Développer des relations de collaboration avec l’administration et les structures partenaires
  1. Définir les conditions et les spécificités réglementaires de la fonction de coordination
    • Les 12 missions du médecin coordonnateur
    • La commission de coordination gériatrique
    • Le contrat de collaboration EHPAD/Médecin traitant
Les objectifs opérationnels
  1. Evaluer la capacité de l’EHPAD à satisfaire les besoins de soins de la personne âgée
  2. Inscrire le projet de soins individuel dans le projet d’accompagnement personnalisé du résident.
  3. Animer l’équipe soignante et coordonner l’action des divers intervenants qui concourent à la prise en soin, à l’intérieur comme à l’extérieur de l’établissement.
  4. Utiliser les outils de transmission de l’information : transmissions ciblées, dossier de soins et dossier médical informatisé
  5. Coordonner l’action du service SOINS de l’EHPAD avec les autres services et avec les organes de direction
  6. Définir le statut des EHPAD, la tarification, le projet d’établissement et les obligations légales et réglementaires.
  7. Coordonner la prise en soins avec l’ensemble des partenaires extérieurs : correspondants (consultation mémoire, consultation d’évaluation), établissements de santé (HAD, équipes mobiles, réseaux (douleur, soins palliatifs), autorités de contrôle et de tarification (ARS, Conseil Général).